Frais de port offerts à partir de 200 euros via Mondial Relay pour la France (hors gros mobilier et tapis) - Paiement en 3 fois proposé dès 200 euros d'achat

PANIER 0

On les attend. Toujours avec une certaine impatience. Les fêtes de fin d’année.
On voit déjà les illuminations éclairées les rues de nos villes et par la même occasion les yeux de nos mômes.
Ca brille comme la promesse du père Noël qui va descendre d’un coin du ciel, on sait pas trop d’où exactement, mais il va descendre c’est sur.
On les attend et pourtant, souvent, en même temps, il y a quelque part dans un coin un peu reclus de son esprit, cette appréhension fugace, sentiment diffus, caché, inavoué. Noël.
Ce moment où l’on a autour de nous ceux que l’on aime ; Ce moment où l’on pense aussi à ceux que l’on n’a plus. Ceux qui sont partis, qui deviennent une étoile qui brillera sur le trajet du traîneau du père Noël quand il descendra du ciel.
Ceux que l’on n’a plus ou ceux que l’on n’a pas ce soir là.
Parents séparés dont c’est pas la bonne année, dont les enfants sont de l’autre coté et qui se rattraperont en dose de baisers pour le passage à la nouvelle année. Noël. Ses réunions de famille, ses baisers, ses déclarations d’amour, ses engueulades parfois parce que tu ne sais pas pourquoi c’est toujours à ce moment que ressortent les non-dits, les frustrations d’enfants, ces trucs un peu cachés pas digérés qui n’ont rien à foutre là mais qui ressortent toujours ce soir-là.

Parce que c’est ce soir là qu’on s’aime. Qu’on se parle. Qu’on lâche.
Ce soir là que les relations humaines prennent tout leur sens. Un certain partage. Noel. Ses cadeaux. Ce moment de l’année où l’on claque un fric fou alors qu’on s’était pourtant dit que cette année on ne nous y reprendrait pas.
Et pourtant, rien n’y fait. On claquera comme les autres années.
En fonction de ses moyens, mais l’important n’est pas là. L’important est dans la main qui tend un cadeau à une autre main parce que c’est une façon comme une autre de dire je t’aime.
Elle est juste emballée dans un papier brillant avec un nœud rose collé sur le dessus. Il y en aura toujours pour dire de ne pas tomber dans le piège de cette société de consommation érigée en religion. Moi, finalement, je ne crois pas que ce soit ça.
Je crois que le fait d'attacher autant d’importance au cadeau que l’on fait comme à celui que l’on reçoit n’est pas anodin.
Je crois qu’un cadeau c’est une façon parmi mille autres de dire Je t’aime. Une façon de dire à l’autre que l’on a pris le temps, que l’on a choisi, que l’on a pris un risque, qu’on a demandé un paquet autour pour que cela soit encore plus joli. Un cadeau, c’est juste une déclaration d’amour. Alors pour Noel, je vous souhaite d'aimer, et de vous laisser aimer. Je vous souhaite de profiter de ces moments doux en ouvrant vos paquets parce que quoi qu’il y ait à l’intérieur, que ce soit trop grand, trop petit ou que ce ne soit pas la couleur que vous vouliez, c’est de l’amour. C’est pour ça que vous aurez le plus beaux des cadeaux.
Voilà.
Bref. Je vous souhaite un Noël plein d’amour. Géraldine


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour permettre de suivre votre navigation, vous reconnaitre lors de votre prochaine visite et sécuriser votre connexion.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies, cliquez ICI.
J'accepte