M vous aime : Profitez du paiement en 3 fois sans frais dès 200 euros d'achat.

PANIER 0

Montpellier. 23 août 2019

Je sais plus trop quoi vous dire. Depuis hier matin je vis un truc tellement étrange. Tellement dingue.
Je sais qu’il est en rupture de stock dans beaucoup de Fnac, de librairies, un peu partout. 
Sans parler des libraires qui ne l’ont pas commandé.
Je sais que c’est compliqué de le trouver.
C’est un peu comme un ouragan, je suis embarquée dans une tornade d’émotion.
Sur Amazon, il est toujours numéro 3 de la rentrée littéraire, mais il est numéro 7 des ventes de littérature française, et numéro 23 des ventes de livres toutes catégories confondues.
Sophie mon éditrice a dit « C’est énorme!!! Mais tu te rends compte que c’est énorme??? »
Non, je ne me rends pas vraiment compte en fait.
On lance une réimpression.
Ah bon? déjà? »
Moi, je lis vos messages, un à un, à chaque fois que l’une d’entre vous tourne la dernière page de ce livre que j’ai écrit avec mes tripes.
Je ne me suis pas trompée. Aucune d’entre vous n’a trouvé ça vulgaire, déplacé. Aucune n’a pris ça pour une histoire de cul. J’avais peur. Je n’aurais pas dû.
Et je retiens mes larmes. Parfois j’y arrive pas trop. Mais bon.
Je rumine, je râle, je piétine quand vous me dites qu’il n’est plus dispo à la Fnac de Toulouse, qu’il n’est pas a la Fnac de Nimes, que vous le commandez sur Amazon en désespoir de cause alors que je trouve ça tellement beau de dénicher un livre chez son libraire dans la rue d’à côté.
On fait comme on peut.
Je ne réalise pas vraiment je crois. Je regarde tout cela comme si c’était pas vraiment moi. Je me pince. Je dis à Milo « tu te rends compte il est en rupture de stock à tel endroit ».
Et il me dit « ah ouais c’est cool maman! » Et il repart jouer.
Et je reste la.
Il faut que je bosse, que je prépare la rentrée de M. et je suis comme tétanisée, hébétée, incapable de faire autre chose, collée à ce téléphone qui me relie à vous.
C est un truc de dingue. Je vous promets. Un truc de dingue.
La vie est incroyable, fascinante, imprévisible.
Alors surtout promettez moi de ne jamais oublier, putain, il faut toujours aller au bout de ses rêves.
Je vous embrasse ❤️
#onnemeurtpasdamour@editionsplon @scharnavel #rl2019#rentreelitteraire2019

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *.


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour permettre de suivre votre navigation, vous reconnaitre lors de votre prochaine visite et sécuriser votre connexion.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies, cliquez ICI.
J'accepte