Frais de port offerts à partir de 200 euros via Mondial Relay pour la France (hors gros mobilier et tapis)

PANIER 0

10 septembre au soir, autoroute A1 en rentrant de Villepinte.

Ce moment où, après 3 jours passés au parc des expositions de Villepinte, t'as l'impression d'être au bout de ta vie, tu ne te souviens plus que tu as des pieds, un dos, tu as oublié aussi que demain c'est lundi, que les mômes rentrent dans 25 minutes à la maison, que toi t'es dans les bouchons sur le périph, que t'as pas préparé à diner...

En revanche t'as du mal à oublier qu'en 72 heures, t'as dépensé toutes tes économies pour faire un stock pour le e-shop de m.... qui n'existe même pas. 

Tu essaies d'oublier que tu ne sais même pas si tu vas vendre, si ça va plaire, si c'est trop cher, pas assez cher (si ça tu sais, c'est jamais pas assez cher), si t'as pris assez de trucs pour Noël, si l'édredon, t'aurais pas dû le prendre vieux rose au lieu d'absinthe, mais toi tu préférais l'absinthe et la vendeuse, elle t'a dit que le vieux rose, il se vendait mieux, et du coup t'as pris l'absinthe.

Tu te dis que quand même, les assiettes que tu as choisies, elles sont pas données, mais les moins cher, elles étaient quelconques, alors pourquoi on viendrait chez moi si c'est pour trouver tout ce qu'il y a ailleurs, mais bon quand même elles sont pas données... en plus, la vendeuse, elle t'as expliqué que le modèle piqueté marchait moins bien que le blanc uni parce que les clientes avaient l'impression qu'il y avait un défaut, et toi évidemment t'as pris le modèle piqueté parce que tu trouvais que ça piquait un peu justement...

Tu te souviens de ta mère qui t'a dit avant hier "faut que tu achètes aussi des trucs qui te plaisent pas mais qui vont plaire", et tu lui as répondu que t'étais incapable d'acheter un truc qui te plaît pas et que si on vient chez toi c'est justement pour trouver des trucs que t as choisi parce que tu les aimes.

C est pour ça que t as pris l'absinthe. Et les assiettes piquetées. Et ton chéri, pour te rassurer, il t’a dit que c'était pas grave, qu'au pire l'édredon absinthe, on le mettrait à la maison.

Mais quand même, ma mère elle a souvent raison. 

On va donc finir ruiné, mais dans l'appartement le mieux meublé de Paris...



Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *.


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour permettre de suivre votre navigation, vous reconnaitre lors de votre prochaine visite et sécuriser votre connexion.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies, cliquez ICI.
J'accepte