M vous aime : Profitez du paiement en 3 fois sans frais dès 200 euros d'achat.

PANIER 0

La Coupole. 6 novembre 2019

Voila.
On a gagné. 
J’ai écrit ces quelques mots tout à l’heure. On m’avait demandé de ne rien dire avant l’annonce officielle à la coupole. Alors j’ai écrit dans le taxi qui traversait paris et j’ai gardé ces mots pour plus tard. 
Maintenant, c’est officiel, on a gagné Le prix du premier roman. Je peux les poster... Ces mots sont pour vous. « Je suis dans le taxi et je traverse paris. Je vais à la coupole. Il est 13:33.
Il y a 33 minutes j’ai dit à marine c’est mort ils ne peuvent pas prévenir le lauréat aussi tard.
Et le téléphone a sonné.
Je suis dans un taxi et j’ai des larmes qui n’arrêtent pas de couler. J’ai appelé mon père, mon frère, ma mère. J’ai appelé mon amoureux. Mon fils lui est au tennis.
Il est 13:34 et on passe devant l’Élysée. Cette histoire est folle, notre histoire est folle. Je pleure parce que la vie est belle, parce qu’il y a des moments dans la vie ou tes rêves deviennent réalité et ça veut dire que tous les rêves peuvent devenir réalité. Les miens, celui des amoureux qui sont en train de marcher en riant sur le trottoir en remontant vers les Champs Elysées, et les vôtres.
On a gagné. On a gagné vous et moi parce que sans vous je ne serai pas dans ce taxi en train de traverser Paris. Je ne sais pas trop où je serai. Ce que j aurais fait. Sans vous, ce livre ne serait probablement jamais sorti, n’aurait probablement jamais connu ce succès, n’aurait jamais reçu ce prix.
Il y a des leçons qui peuvent paraître très cons mais qui sont pourtant très vraies. On est plus fort à plusieurs que toute seule. On est plus fort quand on s’aime et quand on se le dit que quand on n’aime pas ou qu’on ne le dit pas. On est plus fort quand on prend des risques que quand on se cache en rêvant à autre chose sans oser. 
Je ne vous dirai jamais assez merci. Je sais que le truc dingue c’est que vous allez être contente comme si vous aviez gagné. Alors moi je vous le dis. Soyez contente. On a gagné.
Ce soir, en buvant du champagne, je trinquerai à vous et je me dirai peut être tout doucement que je suis écrivain.
Merci.
Je vous aime. »
#prixdupremierroman#onnemeurtpasdamour #rl2009#rentreelitteraire2019

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *.


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour permettre de suivre votre navigation, vous reconnaitre lors de votre prochaine visite et sécuriser votre connexion.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies, cliquez ICI.
J'accepte