M vous aime : Profitez du paiement en 3 fois sans frais dès 200 euros d'achat.

PANIER 0

Pigalle. 16 mars 2020

Je n’ai pas écrit avant. Je ne savais pas trop quoi écrire. Comme si je me préparais à hiberner avec mes hommes, que j’entassais des noisettes au fond de ma tanière comme une maman écureuil avant l’hiver.
J’étais à 9:00 devant monop, le rayon du papier WC était vide. Je pensais que ce serait l’émeute. J’étais seule. La dame m’a dit « Ne bougez pas, je vais vous en chercher ». J’ai pu tout acheter, du vin, du chocolat, du comté. On a de quoi manger, des feuilles blanches si on veut dessiner, des livres si on veut s’évader et des moules à cup cakes si on veut cuisiner.
On va avoir un petit problème de team poulet citron mais on va trouver une solution.
J’ai passé la journée à hésiter, fuir ou rester, migrer vers le sud pour avoir un jardin ou rester ici. On a regardé les Parisiens entasser leurs valises et filer à la campagne. L’exode. Comme en 40. Les chars dans Paris. On a choisi de rester. Parce qu’on s’est dit que dans les moments compliqués, c’était finalement chez soi le bon endroit. Se sentir bien vaut bien un jardin.
J’entends Milo rire et parler avec ses potes depuis ce matin. Ils jouent ensemble en réseau en étant chacun chez soi. Croc Blanc attendra.
Je repense au début de l’année quand j’avais choisi de vous souhaiter une année paresseuse. Comme une envie de se poser, de prendre le temps de vivre et d’aimer. Étrange sentiment d’y repenser cet après-midi. Avoir le temps.
Je pense à ceux qui sont malades, à ceux qui vont les soigner, je veux bien applaudir ce soir à 20:00 à ma fenêtre, je trouve ça un peu gnangnan de leur écrire combien on leur dit merci et pourtant on les remercie tellement.
Je repense à ces 7 derniers jours qui ont vu le monde s’affoler. 
Le frigo est plein. Les jardinières donnent aux fenêtres un air de jardin. Je pense à mon bouquin... le prochain. J’ai mille idées pour des ateliers bricolage en story. Et j’attends la suite en buvant mon thé et en regardant les toits de Paris.
Prenez soin de vous. Lisez. Peignez le mur de l’entrée que vous voulez peindre depuis 10 ans. Triez le placard. Faites des jeux avec vos mômes. Lisez. Faites l’amour.
Je vous embrasse tendrement. C’est bien je trouve de la tendresse en ce moment.
#takecare

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *.


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour permettre de suivre votre navigation, vous reconnaitre lors de votre prochaine visite et sécuriser votre connexion.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies, cliquez ICI.
J'accepte