M vous aime : Profitez du paiement en 3 fois sans frais dès 200 euros d'achat.

PANIER 0

Le Perche, 1er mai 2021

Je cherche un lieu. Un endroit. Je ne sais pas très bien quoi. Je cherche une maison, des maisons, une maison et des dépendances, je ne sais pas très bien pour faire quoi. J'imagine l'avenir. C'est flou, ça part un peu dans tous les sens, mais à la fin il y aura une seule voie comme une évidence. J'essaie d'écouter mon instinct et la société sans sombrer dans l'émotion qui fait perdre la raison. Le truc à la con. Participer à ceux qui redonnent vie à des territoires un peu désertés. Des villages qui se sont vidés année après année et qui tout à coup pourraient se réveiller. Effet Covid, effet surconsommation, effet defense d'une nature mise à mal. Trouver un fragile équilibre entre business, envie de craquer pour une paire de bottes dont t'as pas besoin au bon marche et attirance pour le vert. Aimantée. Complexité de nos vies tiraillées entre deux mondes. Un grand écart. Sans doute à l'image de notre époque...
Je me dis que plutôt que d'ouvrir dans deux ans un entrepôt porte d'Aubervilliers entre deux bretelles d'autoroutes et des nuages de CO2, pourquoi ne pas le faire ici. Il doit y avoir des jeunes qui rêvent d'un job sans rêver banlieue ni RER. Je pourrais ouvrir une boutique. En une nuit, la boutique devient village. La colo une communauté. Ma copine Emma de @gout_boutiqueamangerpourrait monter une cantine, @bike_basque des balades à vélo sur les routes du Perche, @marine_eiffelpourrait créer des gâteaux pour le salon de thé où il y aurait des livres aussi. Un immense showroom M. pour créer les ambiances que j'aime... Les gens viendront-ils... Il faudrait un hôtel. Entre imagination et principe de réalité pour pas se brouiller avec son banquier. Faire grandir une boite. Avant New-York.
J'ai vu un truc incroyable à La Perrière mais trop cher. Un truc moins cher mais pas terrible le long d'une route. Alors je continue à chercher. Si vous voyez quelque part dans le coin un panneau posé par un agent immobilier... Je ne suis pas pressée, on a toute la vie pour construire nos vies. 
On est samedi matin, il pleut dehors, faites vous un thé et n'oubliez pas de rêver. On ne rêve jamais trop à ce qui pourrait rendre nos vies plus belles.
#vismaviedentrepreneuse

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *.


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour permettre de suivre votre navigation, vous reconnaitre lors de votre prochaine visite et sécuriser votre connexion.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies, cliquez ICI.
J'accepte