PANIER 0

24 novembre. Paris.

Tu sais juste qu’il y a eu une trentaine de commandes. Ça veut dire qu’il y a une trentaine de clientes qui nous ont fait confiance, à nous plutôt qu’à ampm, la redoute, made et autres sites internet qui sont en plein Black Friday avec des promos dingues. Alors tu te dis que c’est pas si mal. Tu penses à ça en traversant Paris pour aller au théâtre. Des places prises il y a trois mois quand tu pensais que 3 mois plus tard t aurais une vie normale et que tu irai au théâtre le vendredi soir parce que c’est important la culture. 3 mois plus tard, t as fermé le magasin en catastrophe pour être à l’heure, t as oublié la case je me fais belle pour sortir ce soir, pas le temps, ton chéri est rentré en courant de la poste où il venait de poster les dernières commandes. Tu repenses aux boutiques visitées hier aux batignolles. 250000 euros le pas de porte. Là il y a le slip français qui s’installe. Tu t’es demandé combien de slips il fallait vendre pour amortir 250000 euros. Tu sais juste que toi t y laisserait ta culotte alors ça sera pour une autre fois. Tu traverses toujours paris. Au dessus de la gare saint lazare, il y a la foule qui fait la queue à la soupe populaire. Juste en dessous les vitrines des grands magasins. C est demago de te dire que c est étrange parfois la vie mais bon. On paye 250000 euros pour vendre des slips et les mecs font la queue pour un bol de soupe. Tu te dis que tu as de la chance. T as 30 clientes qui t ont fait confiance. T es au théâtre avec ton homme. T as tes schtroumpfs. Tu vis une aventure incroyable. Épuisante. Mais incroyable. Ça ressemble au bonheur. T es crevée mais heureuse. Merci de nous soutenir encore et toujours. C est quand même vachement bien 4578 euros HT de chiffre d’affaires moi je dis. On vous embrasse.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *.


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour permettre de suivre votre navigation, vous reconnaitre lors de votre prochaine visite et sécuriser votre connexion.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies, cliquez ICI.
J'accepte