Frais de port offerts à partir de 200 euros via Mondial Relay pour la France (hors gros mobilier et tapis) - Paiement en 3 fois proposé dès 200 euros d'achat

PANIER 0

6 octobre - 2h30 du matin de mon canapé

Une heure du mat. Avoir les yeux qui piquent, frotter, se dire que l'on peut tenir encore un peu. Se souvenir que l'on a déjà planté la première date que l'on s'était fixée, le 2 octobre, voir la nouvelle, le 6 novembre, approcher. Se dire que l'on n'est pas prête. Mais que si on la plante encore, cette fois, on plante Noël.

Savoir qu'il reste des centaines de références à trouver, autant de fiche produits à élaborer, avec les dimensions, le poids, comme si je savais combien ça pèse un panier moi. Penser aux noms qu'il faut inventer, Jeanne, Simone? Suzanne! Mais qui va acheter un panier Suzanne... prends que des noms qui commencent par m alors... Milo, Milou, Michou, mi-figue mi-raisin... Se dire qu'il va falloir faire des choix, quel panier on garde, quel panier on ne garde pas, et les verres bleus du Beldi tu les mets ou pas? Et le panier d'hiver prune qu'elles ont toutes adoré, mais qu'aucune n'a acheté, tu lui donnes une deuxième chance ou pas? 

6 octobre. Montmartre

Une heure du mat, la maison dort, t'as les yeux qui piquent et le cerveau qui ramollit. Tu t'accroches à ton thé et à Radio nova parce que si t avais laissé Tsf jazz, ça fait longtemps que t'aurais sombré dans les bras de Morphée seule sur ton canapé. Tu penses au week-end qui arrive, au spectacle que t’as booké demain soir à Bobino, mais quelle idée, aux 15 mômes que tu vas emmener à Trampoline City samedi, aux trois gâteaux d'anniversaire à la vanille à faire, à la machine à barbe à papa que t'as achetée en pensant faire une affaire à -30% au Bon Marché alors que c'est juste bradé parce que pas une nana sensée n'achète une machine à faire des barbes à papa quand elle attend 15 mômes pour un anniversaire.

Tu penses aux 9 qui resteront à la pizza party le soir, aux 6 qui resteront à la pyjama party et que t'auras même la chance d'avoir au petit-déjeuner le lendemain... et avec un peu de bol, ils voudront des pancakes.

Il est une heure et demi du matin, j'ai les yeux qui piquent, j'essaie d'avancer sur ce foutu site internet qui doit être lancer le 6 novembre pour ne pas planter Noël. 

Et c'est pas gagné.

Belle nuit

#vismaviedentrepreneuse



Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *.


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour permettre de suivre votre navigation, vous reconnaitre lors de votre prochaine visite et sécuriser votre connexion.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies, cliquez ICI.
J'accepte