M vous aime : Profitez du paiement en 3 fois sans frais dès 200 euros d'achat.

PANIER 0

Ubud. 27 juillet 2018

C’est étrange de me dire que vous êtes 30000. À suivre cette aventure un peu dingue, qui part un peu dans tous les sens, d’entrepreneuse et de voyageuse, de femme aussi.
J’aurai 45 ans le 28 septembre prochain. C’est pas rien, je trouve, 45 ans. Ça fait un peu peur même. Parfois je regarde Milo grandir et je prie dieu ou autre chose dans un coin de ma tête pour être grand mère, arrière grand- mère même. Je sais pas s’il m’entend mais bon. 45 ans. Le temps qui passe et cette prise de conscience qu’il est putain de précieux.
Vous êtes 30 000 à suivre cette aventure. Sans doute parce que c’est une tranche de vie qui nous ressemble. Une période de doute, de prise de risques, le moment où l’on se dit qu’il est temps d’y aller. De rêver. De faire ce qu’il nous plaît. Enfin. 
Il y a @m.conceptstore, changement de vie qui me prend mes jours et mes nuits, à chercher des paniers et des tapis avec des rêves de business woman pleins la tête. M. un jour à New York, Londres, Hong Kong... Emmener le M de Milo sur le toit du monde. M. mon deuxième bébé qu’il faut porter chaque jour à bout de bras pour qu’il ne s’effondre pas. 
Mais je crois qu’on est surtout 30000 parce qu’on est 30000 à vivre la même chose. L’envie d’être épanouie. J’aime ce mot. Vivre pleinement, même avec la résignation le matin devant cette putain de ride sur le front qui se creuse, les 350€ mis dans une seringue d’acide machin chose pour combler les sillons de ton nez alors que tout le monde te dit que t’es très bien comme ça. Mais toi tu te préfères avec l’acide machin chose parce qu’on a beau te dire que l’important c’est le regard du mec qui t’aime, c’est quand même toi qui voit ta gueule le matin dans le miroir de ta salle de bain.
30 000. C’est con, ça m’émeut. Juste parce que je me dis qu’on est en fait des milliers de femmes à chercher cette même chose. & à le vivre un peu ensemble. Même si on ne se connaît pas. Avec une certaine bienveillance les unes envers les autres. Ce putain de bonheur. A le trouver, à le savourer plus qu’avant. A le perdre de vue parfois. Mais on est une communauté. Et on est plus fortes à plusieurs.
Merci à vous. D’être là. 
Je vous embrasse ❤️

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *.


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour permettre de suivre votre navigation, vous reconnaitre lors de votre prochaine visite et sécuriser votre connexion.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies, cliquez ICI.
J'accepte